Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 23:19

1ère manche du challenge, voilà c'est repartit depuis le temps que l'on attendait. Pour cette co, nous sommes 7 équipes du Sud Loire Raid Aventure à faire le déplacement.

Rendez-vous à 6h50 pour un départ à 7h, tout le monde est la impecc, nous prenons la route. Arrivée sur place, bonjour aux connaissances, retrait des dossards et c'est parti.

Equipe Sud Loire Raid Aventure 1 Mickael et Rom, une première ensemble, pendant que Michaël fait la queue pour le départ je regarde partir nos amis des autres équipes SLRA, par mégarde j'entends la première balise à tracer et jette un coup d'œil sur la carte, petit encouragement et je rejoins Michaël dans l'attente.

Nous prenons possession de nos cartes et déclenchons notre chrono, petit arrêt sur le capot d'une voiture et positionnement de la balise 30, confirmation du sens de la co, ce sera NO, plus de balises de ce coté et l'année dernière nous étions partis NE, dénivelé plus important de ce coté, donc faut mieux le prendre au plus vite, objectif dès le départ tout prendre.

Direction la 1, 14 puis la 24 pas facile, nous décidons à l'embranchement de prendre azimut en direction de l'eau et nous restons à 1/3 du bas, alors que l'autre équipe cours tout en bas ou c'est plus facile, mais nous tombons juste à la hauteur de la balise, les autres filent sans la voir. Bon départ, cela mais en confiance, azimut pour la 5 avec les chemins à couper, attroupement au deuxième, on doute aurait-on loupé un chemin, nous cherchons un peu, et nous progressons pas assez loin et le fossé humide n'à pas lieu d'être, ok nous prenons la 5, allez quoi 2 minutes de perdue.

Nous prenons le chemin, vers la 25, arrivé au croisement nous décidons azimut dans la bosse pour ne pas la contourner, impecc sur le haut nous la prenons choix payant car l'équipe qui à décidé de contourner, arrive en visu alors que nous repartons, le chemin puis la 18, Michaël poinçonne à chaque fois du coup je prends la direction à suivre dans les grandes lignes et prépare mes azimuts sereinement. De la 18 à la 9 azimut, super on arrive aux barbelés (ou l'année dernière avec Frédo nous avions jardiné un bon moment), nous trouvons la 9 sans problème. Indication sur la balise, il y a la 29 à tracer, Micka me donne l'azimut et la distance, je m'embrouille et focalise sur la 19, du coup je trace à partir de la 15, sur la carte, cela ne correspond pas à la définition, Micka me redonne l'info et je trace au bon endroit.

Je veux partir à gauche direction la 29, mais dans la précipitation nous partons sur la 22, obligé de faire un aller retour du coup, nous poinçonnons la 22 et poussons sur la 10 ensuite retour par la route en bas de la 9, direction la 29, ca envoie dur à ce moment Micka assure bien, super, les escaliers font très mal, ok pour la 29, la 8 par les chemins, passage dans la haie et barbelé pour arriver sur le chemin direction la 11. Micka à le visage en sang je lui demande si tout va bien c'est ok, sans doute une ronce. On prend le chemin à droite ça grimpe et paf la 11, azimut pour la 6, 13, 23 et de celle-ci à la route. Direction la 26, nous décidons de rester en haut ok pour la 26, azimut de la route pour la 17, nous traçons la 19 au poinçonnage de la 17 et énorme azimut pour aller à la 19, jusqu'au fossé ok nickel on poinçonne.

Nous longeons le plan d'eau et prenons la 21, ensuite re-escaliers qui font toujours aussi mal, nous débouchons sur un chemin qui monte encore, direction la 15, ok ca suit, pas de souci. La 27 est de l'autre coté, nous avons en visu des coureurs, mais zone interdite, donc nous continuons, comme c'est assez long nous peaufinons notre stratégie tout en courant, et décidons de laisser la 27, direction la 3, nous engageons à gauche dans le chemin et la CATASTROPHE, Micka me dit qu'il à perdu le carton de pointage, galère, nous repartons en sens inverse, croisons quelques équipes qui n'ont pas trouvé notre cartons, je fais halte technique pendant que Micka remonte le chemin, ok il retrouve le carton très rapidement, du coup nous décidons de laisser la 3 et partons sur la 12, nous croisons Alice et Richard. On descend jusqu'au cours d'eau et la que faire, je décide d'aller prendre la 16, petite erreur, je contourne un peu au lieu de prendre en direct. Ok pour la 16, il nous reste 15minutes avant le terme, va falloir faire vite.

Nous décidons de prendre la 4, 28, 2 et peut être la 7, ok pour la 4 sans soucis, la 28 ok,  nous prenons la 2, il reste 5 minutes, je dis à Micka on va à la 7, il me corrige on assure et on rentre, bonne décision après les déboire de la dernière co, objectif rentrer dans les temps, ca y est nous y sommes.

Résultat 27eme au scratch 500 points, en 2h27 et 59s contrat remplis.

Super course, superbe carte, un vrai plaisir, plein de chose à améliorer mais la progression est là.

Merci aux organisateurs qui nous permettent de s'éclater pendant 2h30, Micka super pour notre 1ère , bravo à tous nos coéquipiers (ères) du SLRA et RDV au POIRE SUR VIE le 20/02/2011.

Rom.

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 23:24

Une Mégalonight 2010 bien fraiche

 

Après une mûre réflexion au sein du club SLRA pour savoir qui va participer à la Mégalonight, nous voilà 5 raideurs (Michaël, Rom, Julien, Jérôme et moi « Vadim »)  devant chez Jérôme samedi 18 décembre à 16h qui forment deux équipes :

-      SLRA 1 : Jérôme et moi « Vadim »

-      SLRA 2 : Michaël, Julien et Rom.

Julien roule direction Azay-le-Rideau sous la pluie battante, que du bonheur en prévision… On enchaine avec la classique assiette de pâtes au chaud vers 19h pour finir au départ dans la salle où on retrouve des têtes connues afin de se préparer tranquillement. Au fait il pleut toujours.

Julien  nous sort toute sa panoplie de lampes en tout genre, une vraie artillerie dans laquelle je trouve mon bonheur une petite lampe légère qui lâchera ses watts en arrivant sur les postes, les balises vont avoir peur. Merci Juju !

22h heure du départ tant attendu et YES !!! Il fait sec, ciel légèrement découvert et lâchage des fauves pour une petite CO urbaine de 12 balises.

Avec Jérôme, on ne peut pas dire que ce soit le meilleure partie de notre course (oubli de balises sur la carte, quelques allers-retours suite à des tous droits…) on la finit en 36 minutes et déjà pas mal d’équipes qui sont arrivées et reparties.

On récupère nos jeux de cartes (3 au totale) pour passer la nuit dans la forêt et qui débarque : nos compères de SLRA2 ... OULALA !!! Ils sont en canne les bougres, ça doit être les WATTS et autres LUMENS qui les mettent en transe ?

De notre côte, on part à la recherche de nos balises avec comme objectif de prendre toutes les balises qui sont sur notre itinéraire contrairement à l’année dernière. Très rapidement avec Jérôme on se met d’accord on avance mais surtout sans jamais tirer sur les bonhommes pour être régulier jusqu’à 8h dimanche matin.

Les balises s’enfilent en générale  comme des perles avec différentes options très variées : azimuts, lecture de carte pour éviter des plans galères dans la végétation… Avec la frontale de Cyril (MERCI) sur la tête de Jérôme et la lampe de Julien, les recherches des balises sur poste sont un vrai bonheur : vive les LUMENS à GOGO.

On arrive à 1 h  du mat au stand soupe au milieu de la forêt où on retrouve Pays de Vie, ça fait toujours plaisir intérieurement on se dit : «  On ne doit pas être mal ! » et on a toujours un mot sympa à échanger. On repart direction la troisième carte en pensant tout prendre mais vers 2h30 du matin (soit 4h30 de course il en reste 5h30) on arrive à la balise 255, il nous reste juste 2 balises au fond de la 3ème carte  avant de faire demi-tour. Question avec réponse très rapide : «  on a le temps de les prendre ? » NON !! Demi-tour on est conscient de nos capacités physiques, si on veut ramasser tout ce qui nous reste…

A 2h du mat le joker arrive : LA FLOTTE avec une fraicheur locale notable… et là l’engouement pour la course a un léger fléchissement.

De mon côté si on m’avait proposé de me ramener au chaud à ce moment là, ma réponse aurait peut-être été : Oui.

Une pensée pour les mains de Jérôme qui sont frigorifiées, il changera 3 fois de paires de gants. Sa seule pensée se réchauffer les mains. Petit relâchement de sa part sur la carte.

Mais on continue sur notre rythme de croisière à taper les balises, chacun notre tour qui prend l’initiative avec la confiance et l’appui du binôme pour ses choix : le gros plus de notre équipe.

Il est 6h30 du mat, ça sent la fin de course et surtout il faut arriver avant 8h. Il nous reste combien de balises ? 9 ? Ça passe ou non ??? Oui, mais si aucun problème, mais attention jardinage interdit !

9, 8 ,7,6,5,4 balises impec plus que 3 YES on va les avoir… mais impossible à trouver un porche en pleine forêt où est accrochée la balise. On fait demi-tour ou pas ? Non pas le temps avec regret on part vers les 2 dernières et là miracle le porche était 100m devant nous. On ne se prive pas et on tape la balise. On a plus qu’à rentrer mais toujours dans la tête ça passe ou pas pour les 2 dernières maintenant ?

OUI, c’est passé et on pointe l’arrivée à 7h55 avec 60 – les 2 qu’on a laissé au fond de la forêt (bon choix !) = 58 balises + les 12 de la CO urbaine = 70 balises pour une 3ième place.

Nos compères de SLRA 2 sont déjà arrivés et on commence à échanger nos différentes aventures de la nuit, je ne vais pas vous les raconter….ça va faire long et vous risquez de vous endormir comme nous dans la voiture du retour.

 

Vadim.

 

La Mégalo par Michaël

La préparation fut studieuse, vérification de l’éclairage des tenues de rechange.

Nous nous sommes fait un peu charrier par Vadim et Jérôme sur la grosseur de nos sacs.

21h45, tout le monde était prêt, nous avons réparti les rôles Rom et Julien en orienteurs et moi j’étais en charge du pointage des balises, je ne me doutais pas encore des sacrifices que j’allais consentir.

22h00, nous récupérons la carte pour le prologue Urbain, nous prenons le temps de bien nous situer pour partir confiants sur la première balise.

Rom oriente avec précision, et nous permet de terminer rapidement la CO dans la ville.

A notre grande surprise, nous sommes dans les mêmes temps que Vadim et Jérôme.

La vérité, ça fait plaisir !!!

Nous partons donc confiants sur le grand parcours. Nous relions les premières balises sans trop de problème, le temps est bon, le moral aussi.

Les suivantes se font de mano à mano avec une autre équipe. La stratégie se met en place pour ne pas faciliter la vue des balises.

Et c’est là que je me suis rendu compte de la difficulté de revenir des balises, vers Rom et Julien dans le noir complet

La seconde partie de la nuit nous ralentissons un peu le rythme l’orientation se fait un petit peu moins précise. Mais à trois nous cadrions bien le terrain, et nous trouvons pour le moment toujours la cible.

La pluie vient jouer les troubles fêtes, une bonne partie de la nuit.

A la mi-course nous espérions nous requinquer au ravito devant un bon feu de bois en dégustant 1 ou 2 saucisses et un bon vin chaud, mais prendre une soupe super brûlant sous une pluie fine mais soutenue ne nous a pas fait rêver.

La pause aura été de courte durée, nous repartons faire les balises retour du haut de la carte.

Nous avons délibérément abandonné la troisième carte.

Mais au fil des heures et toujours sous la pluie le rythme se ralentit et nous décidons vers 07h de rentrer par la route.

Nous terminons dans les temps avec 33 balises + 12 de la CO urbaine la course.

Malgré les conditions climatiques, la nuit aura passé rapidement et nous avons toujours trouvé, sauf une, les balises sur les zones dont nous avions décidé de couvrir.

Un peu avant 8h, nous retrouvons autour d’un bon chocolat chaud Jérôme et Vadim, pour échanger nos premières impressions

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2010 5 17 /12 /décembre /2010 22:54

Départ dimanche matin du local pour les 4 membres SLRA, à 7h30, le temps est froid avec un peu de vent. Direction Les MAFFRAIS une foret au nord est de Rennes pour 1h20 de route, petit crochet pour récupérer Nébila route de Rennes, le voyage se passe bien.

Sur place nous récupérons Sylvie et Eric, nous sommes au complet donc 7 pour participer à ce défi. Plusieurs choix possible au moment de l'inscription, Nébila, Pascale, Eric, Philippe sont sur le 33 balises. Sylvie, Vadim et Romuald quand à eux sont partis pour le 100 balises, personne sur l'intermédiaire le 66 balises.

Inscription, explications de l'organisation, récupération du doigt électronique direction le sas de départ, nous sommes dans les temps car l'ouverture du parcours ne se fait qu'à partir de 9h30. Sylvie part suivi de Philippe ensuite Vadim, c'est un départ ou l'on alterne les circuits. Viens le tour de Nébila, Pascaline et Eric qui ont décidé de partir ensemble, puis Romuald pour fermer la marche.

C'est une course d'orientation en pleine foret, une carte sur le 33, la même pour le 100 avec un changement de carte au bout des 33 balises, annoncé 5.6kms et facile pour le 33, et 17.6kms  difficile pour le 100 tout ça optimisé bien sur.


Le terrain est composé de  feuillus et quelques fougères, bonne pénétrabilité, densité de chemins moyenne, peu de relief. Chacun fait sa course de son coté, pour ma part quelques jardinages, sans plus, une bonne préparation pour la Mégalonight, a noté que 100 postes tout seul c'est trop, la fin a été difficile tant sur la concentration que sur le physique. A l'essai la boussole pouce que Jérôme m'a gentiment prêté, c'est décidé, je vais en commandé une c'est très pratique, mais dangereux quand même, et oui 2/3 180°, mais rien de grave.

De mon côté ( Vadim), même sensation que Rom : 100 balises tout seul avec essentiellement des azimuts ça commence à faire long. Au final je prends la décision au bout de 2 h de courses de m'arrêter à 3h avec le max de balises , soit 80 balises.

Puis direction retour vers le départ avec dans l'esprit un bon entraînement pour La Mégalonight (objectif de cette fin d'année) sans trop entamer le physique.

Le petit plus de ce retour vers l'arrivée: je retrouve Nébila, Pascaline et Eric qui finissent leur parcours 33 balises. YES je décide de finir avec eux et du coup le retour se fait sympathiquement en partageant nos réflexions ( choix des options, mis au point de l'azimut, lecture de carte...). C'est quand même plus sympa de partager nos petites balades entre amis à la recherche de nos balises.

Une photo de chaque participant à l'arrivée, comme je suis arrivé le dernier je n'ai pas eu le droit à la madeleine, mais une bénévole très sympa m'a offert une part de flan très bon d'ailleurs, le temps de course étant très long, je n'avais pas prévu de quoi manger, merci aux partenaires pour vos collations sur le trajet du retour.

Retour sur les Sorinières à 16h, le dimanche est bien entamé, après repos total pour la Mégalonight samedi prochain.

 

Résultat sur le 33 féminin:

25.   39 Pascale ROUILLON          Passp' Ori  03:24:43
26.   41 Nébila HADDAD             Passp' Ori  03:24:44

Résultat sur le 33 masculin:

 27.   40 Philippe YOU              Passp' Ori  01:49:41
35.   42 Eric TANGUY               Passp' Ori  03:24:44

Résultat sur le 100 féminin:

37 Sylvie LE GUELLANFF       Passp' Ori  (temps + nbs balises)

Résultat sur le 100 masculin:

38 Vadim HATTON             (3 h de courses pour 80 balises) 

17.   67 Romuald BIGOT             NAO 4403PL  04:48:13

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 00:34

Retour sur une grande aventure qui c'est déroulée fin Octobre pour Romuald et Vadim.

Résumé en détail des 70 km de course La Grande Course des TEMPLIERS 2010

Partager cet article
Repost0
2 novembre 2010 2 02 /11 /novembre /2010 22:34

Compte rendu de Philippe RAID DE L’ANJOU BLEU 2010

Partager cet article
Repost0
25 octobre 2010 1 25 /10 /octobre /2010 23:16

C'est à l'issue du Raid du Pays Blanc,dernière manche du challenge des Raids UFOLEP des Pays de La Loire que Sud Loire Raid Aventure a décroché la première place en catégorie Fille et la première place en catégorie mixte.

p1010938.jpg

Partager cet article
Repost0
15 septembre 2010 3 15 /09 /septembre /2010 23:08

5 équipes de Sud Loire Raid Aventure étaient inscrites pour cette 3ème édition du Raid Caffino.

1 équipe filles, 2 équipes mixtes et 2 équipes garçons.

Les ambitions étaient grandes. L'objectif non avoué, mais ambitieux, était de placer une équipe sur le podium dans chacune des catégories sur le parcours Aventure.

Tout le monde est à l’heure sur le site de Caffino en arborant la tenue de notre nouveau partenaire Running Conseil. Malheureusement nous apprenons que Philippe ne pourra pas participer au raid en raison d’une blessure au dos la veille de l’épreuve. Il passera donc la journée en compagnie de Philippe avec le costume de photographe. Patrice et Frédo participeront donc au raid à deux.

Place à la photo de groupe puis échauffement pour tout le monde.(merci pour la photo aux organisateurs link)

1-CAFFINO-2010 0011

Julien est en larme, que ce passe-t-il ? Il vient de se tordre la cheville. C’est sérieux, le poste de secours ne l’autorise pas à s’élancer sur le raid.

Grosse déception pour tout le monde, puisque Julien faisait parti de l’équipe gars pouvant jouer pour la victoire. Vadim et Romuald sont abattus, mais souhaitent quand même participer au raid à deux.

C’est le départ pour tout le monde. 4 équipes enchainent les épreuves dans le même ordre, Canoë, tyrolienne, tir à la sarbacane, CO et VTT.

L’épreuve de canoë est classique, la tyrolienne sympathique et le tir à la sarbacane ludique. La CO posera quand à elle quelques problèmes au puriste de la discipline. Certaine balises sont mal placées, pas de description de poste et carte pas à jour. Mais pas d’excuse, c’est la même chose pour tout le monde. L’épreuve de VTT restera physique avec pas mal de cote.

Il faut attendre l’arrivée de toutes les équipes pour avoir les résultats.

L’équipe filles composée de Sylvie, Frédérique et Pascaline terminera première de leur catégorie. L’équipe mixte composée d’Isabelle, Christian et Jérôme terminera première en catégorie mixte et 3ème au général.

L’objectif final est presque atteint, puisque Sud Loire Raid Aventure décroche 2 podiums sur les 3 possibles.

P1040265P1040268

 

Partager cet article
Repost0
25 juillet 2010 7 25 /07 /juillet /2010 17:34

Samedi 24 juillet, LA 6000D « la course des géants », trail de 65km avec 4000m de dénivelé positif.

Vadim, 2ème participation et Jérôme 1er trail de montagne étaient sur la ligne de départ.

Aime, 673m d’altitude, 12°C, 8h le départ est donné pour les 762 participants.

Vadim et Jérôme décident de faire les premiers km ensemble, puis de courir chacun à son allure, les objectifs et les capacités étant différentes. Pour Vadim, confirmer son résultat de 2008, 130ème et Jérôme, être finisher en moins de 10h.photo1-copie-1.jpg

3km de plat puis la montée commence en sous bois. On traverse les premiers village, Longefoy 1180m d’altitude puis Montalbert à 1350m. Beaucoup de spectateurs avec de nombreux encouragements. Le soleil est présent, mais les nuages ne sont pas loin. La montée se poursuit jusqu’à Aime La Plagne à 2110m puis une petite descente vers Plagne Centre à 1979m, premier contrôle après 19km de parcouru. Passage de Vadim en 2h03 à la 89ème place et Jérôme en 2h19 à la 291ème place. La petite famille est présente pour les encouragements et les photos.

Le temps change, le soleil disparait pour laisser place aux nuages la température baisse, avec le vent la fraicheur se fait sentir. La monté sur Roche de Mio 2681m devient plus éprouvante, mais les jambes sont là et les sensations sont bonnes. Passage au 26ème km en 76ème position pour Vadim en 3h07 et en 306ème position pour Jérôme en 3h37. La température est très fraiche, 5-6°C, Jérôme change de tenue et décide de passer les manches longues. Pas de gants, les doigts sont tout bleus par le froid. Une bonne descente de 2km, Vadim à 13km/h pense à passer le Quechua, mais finalement il restera dans le camel. Premier passage au Col de Chiaupe 2492m pour l’ascension du glacier de Bellecôte à 3047m, la plus grosse difficulté de la journée, soit 555m de dénivelé positif dans le pierré, pas de sentier à l’horizon. Tout le monde en file indienne, un pas devant l’autre, le souffle est court et les jambes sont lourdes. La visibilité est nulle, nous sommes dans les nuages et la température au sommet est de -3°C. La famille est toujours là pour les encouragements, cela nous réchauffe le cœur. Vadim passe au sommet du glacier 32ème km, à mi parcours, en 65ème position en 3h59 et Jérôme en 303ème position en 3h41.

photo2-copie-1.jpg

La descente sur le Col de Chiaupe est plus périlleuse à travers les névés de neige fraiche, pour Vadim sur les fesses. Descente constante jusqu’au Dérochoir 2049m d’altitude pour ensuite gravir la dernière grosse difficulté, Le Col de l’Arpette 2337m. Pour Vadim, très mauvais souvenir de 2008, dans le rouge pendant toute l’ascension, celle de 2010 lui permet de grappiller quelques places. Gestion de la montée pour Jérôme qu’il l’avait découverte quelques jours auparavant lors d’une reconnaissance en rando. Passage au Col de l’Arpette au 43ème km en 59ème position en 5h19 pour Vadim et en 309ème position en 6h29. Descente à travers les alpages de la station de La Plagne pour rejoindre Plagne Bellocôte, 47km à 1924m. Beaucoup de monde avec ambiance très sympathique. Passage pour Vadim en 55ème position en 5h35 et pour Jérôme en 305ème position en 6h49. Très belle descente en forêt jusqu’à Montchavin 56km. Passage pour Vadim en 57ème position en 6h29 et en 292ème position en 7h51. Un beau single en forêt, mais interminable avec de nombreux toboggans qui imposent la relance en permanence. Pour finir, 2km de piste cyclable. Franchissement de la ligne pour Vadim en 58ème position en 7h28 et pour Jérôme en 269ème position en 8h53. Résultat inattendu pour Vadim, après une année 2009 blanche et qui venait surtout pour tester son genou : il a tenu, donc rendez-vous sur de nouvelles courses (les Templiers). Rom et Frédo, vous êtes prévenus, ce ne sera pas une balade entre amis. Pour Jérôme, cette première expérience trail montagne est une grande satisfaction, bonne gestion de l’effort, beaucoup de plaisir et pas de blessure. Reste à parfaire la préparation pour gagner quelques places.

Remerciement aux photographes de la famille qui nous ont suivi toute la journée.

 

Vadim et Jérôme

P1000419.JPGphoto4.jpg

Partager cet article
Repost0
5 juillet 2010 1 05 /07 /juillet /2010 22:33

Nous proposons un entrainement CO jeudi 8 juillet sur le site de Pont Caffino.

 

C'est ouvert à tous, membre du club ou non.

 

Course d'orientation de 2 h maximum, de préférence par équipe de 2.

Prévoir un ravitaillement en eau.

Rendez-vous sur place, parking de Pont Caffino à chateau Thébaud à 18h45 - 19h.

Possibilité d'un départ groupé du local du club à 18h30, ancien stade, rue des sports aux Sorinières.

Nous confirmer de votre participation en utilisant le contact.

 

Possibilité d’apporter une petite collation à partager à l’arrivée

Partager cet article
Repost0
9 juin 2010 3 09 /06 /juin /2010 21:40

Dimanche 9 mai,

5 équipes de Sud loire Raid Aventure étaient présentes sur la première édition du Raid Le Défi organisé par Passion Raid Nantes.

2 équipes filles composées de Sylvie, Karen et Frédérique, Pascale engagées sur le parcours Expert.

2 équipes gars composées de Frédéric, Romuald et Vadim, Olivier engagées également sur le parcours Expert.

1 équipe gars composée de Patrice, Christophe engagée sur le parcours découverte.

Nous retiendrons la victoire de Sylvie et Karen en catégorie fille.

10-PODIUM-11

Résumé de Patrice et Christophe

Le  défi  Passion Raid Nantes

Départ de Pont-Saint-Martin avec mon voisin Christophe, avec  un vent très frais et une température de 8°C.

Arrivés à St-Etienne de Montluc, nous allons chercher nos dossards, nous  installons les plaques sur le vélo puis  nous étudions  la feuille de route de la journée.

La course des experts est partie et j aperçois Vadim, Fred et Rom. Je les encourage et je leur souhaite bonne chance. Vadim est déjà placé dans les premières places.

10h00 Départ de la course, nous partons dans les derniers, durant le trail nous doublons un grand nombre d’équipes. Ensuite nous attaquons le VTT, nous avons perdu un peu de temps au niveau du golf car nous n’étions pas sûrs de notre itinéraire.

Après nous attaquons la CO et nous décidons d’aller chercher tout d’abord la balise n°1.Très contents, nous la trouvons rapidement mais en fait c’était la n°7, « erreur de lecture de carte et oui nous sommes novices en la matière ».Nous avons mal lu la carte et nous rectifions le tir, nous trouvons rapidement la 4 ,12,13. La 8 on a jardiné un petit peu puis après on a ramassé 2, 3, 5, encore un peu de jardinage pour la 14, puis la 15,9,11,6,10 et 1. Nous terminons cette CO contents  de nous.

Ensuite le bike and run, une discipline que je ne connaissais pas contrairement à Christophe. Lui étant triathlète  il a donné le rythme. Lui faisait 500m à 16,17km/h et moi 300m à 13 km/h. Nous nous en sommes bien sortis.

Enfin dernière épreuve de VTT, dès le départ je me trompe en suivant bêtement une autre équipe, je me rends compte rapidement  de l’erreur et faisons demi-tour. Par la suite plusieurs fois nous nous sommes perdus et avons  eu la chance parfois de revenir sur le bon tracé sans rater de balises. A la fin nous nous sommes encore égarés à cause d’un autre concurrent  qui m’a demandé la définition de la dernière balise car il avait perdu sa feuille de route. A ce moment là je ne savais plus où je me situais sur la carte. Nous trouvons à un carrefour deux copains de triathlon de Christophe qui eux aussi étaient perdus. Nous rentrons par la route jusqu’au bourg et il nous manquait la dernière balise. Grâce à  d’autres raideurs nous l’avons eue.

Enfin le tir à la carabine où nous avons fait 76 sur 100. Christophe a tiré une fois dans le 10  BRAVO

Résultat final nous terminons 41 sur 97. Nous sommes très heureux avec Christophe de notre course malgré les déboires de  la dernière épreuve de vtt. C’était la première fois que nous orientions tous les 2.

Je tiens à remercier Christophe d’avoir fait cette course avec moi

Patou

 

Pour compléter le compte rendu déjà très complet de Patrice, je souhaitais tout d'abord le remercier de m'avoir fait découvrir une nouvelle discipline parfois très proche du Triathlon (Enchainement Vélo/ Course à pied, Run and Bike) mais aussi parfois très éloigné (Orientation VTT et CAP, pointage de balises, tir à la carabine.)De plus, ce raid a été l'occasion de partager de bons moments avec "mon équipier" et ainsi de créer des liens.

Alors, Patrice, le prochain c'est quand tu veux ! "

Christophe

Partager cet article
Repost0