Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 17:10

Un article sur Endurance Trail, met en lumière l'équipe mixte de Sud Loire Raid Aventure sur la 4ème étape du Challenge Nationnal des Raids 2012.

Suisse Normande 2012

Partager cet article
Repost0
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 00:46

Après le Flying Aventhure, Ophélie et moi décidons d’enchainer sur le raid Suisse Normande réputé pour ses quelques vallons et côtes bien sympathiques ( 85 km pour 2000 de dénivelé positif). Ne voulant pas poursuivre l’aventure tout seul, on motive Alis et Mike de se joindre à nous et super, ils disent : « OK ! »

Le RDV est pris le samedi 12/05 à 16h chez Mike, tout le monde est là avec dans ses sacs tout son matos et son casse-croûte (Mike et son cake salé, Alis et ses pains d’épices, Ophélie les bières et les cahuets, Vadim gâteau au chocolat et café) on va se régaler ce soir au camping. Pour les pâtes chacun se gère ??? Presque, Mike a oublié sa salade. Il finira les miennes.

Arrivés à Thury-Harcourt à 19h15, un beau terrain au bord de l’eau nous attend. Installation efficace, repas avalé sous un barnum militaire de 1960, lavage de dents et dodo de bonne heure car réveil à 4h30 ! Super pour un dimanche matin.

Direction le point de RDV de l’organisation, où les formalités classiques se font mais quelques originalités :

-          Chacun a un doigt scellé donc obligation de pointer les balises à deux. Ophélie :  « Zut faudra monter les patates à 2. »

-          Ophélie : « Laisse interdite => Au 21ème siècle, on est pour l’égalité homme/femme oui ou non ?? »

-          On laisse nos VTTS dans un parc à vélo et ensuite ils vont être amenés sur différents sites où on les retrouvera pendant le raid. Petit bug, les 2 VTTS ne doivent pas partir au même endroit et bing gagné avec Ophélie, nos VTTS sont partis dans le même camion. AIE !!! on le fait remarquer à l’orga qui nous dit : « OK , on fait gaffe et on récupère le deuxième VTT pour le mettre au bon endroit. » Un petit stress se glisse dans notre tête : s’ils oublient, le raid est mort pour nous. Affaire à suivre.

-          Pour finir, on part tous au départ du raid en bus situé à 15km de l’arrivée, durant ce petit voyage on se rend compte que ce n’est pas le plat pays dans la région.

Briefing dans une salle chauffée (il fait 5 °C dehors), on nous décrit le programme avec le roadbook. Pour finir un des commissaires de course  nous précise : «  Bonne journée, prenez du plaisir mais vous risquez de nous maudire par moment ! »

1°section  (CO 6km avec traçage) : Ophélie récupère la carte sur laquelle on doit reporter 6 postes. Je commence par placer la première du mauvais côté de la rivière : bug (Jérôme, mon traceur attitré, n’est pas là). Finalement, on y arrive et c’est parti. Je prends la carte sur les 2 premières balises, histoire de visualiser le parcours, puis je laisse la carte à Ophélie qui finit la section nickel.

Ophélie et Vadim

2°section ( Run and bike en orientation) : Tout d’abord une question nous reste en tête : Combien de vélos se trouvent sur la parking VTT, zéro, un ou deux ? OUF les organisateurs ont assuré comme sur l’ensemble du parcours. Seul le Vélo d’Ophélie est là donc tout est OK ! On part pour récupérer 6 balises. Le peloton n’est pas encore très étiré donc on se suit, pas d’option pour la première balise mais à la 2ième balise beaucoup d’équipes font un aller-retour mais pas nous (je n’aime pas les allers-retours) et donc on se retrouve presque seul (une équipe choisit la même option). La suite se fait sans pb avec déjà quelques bosses qui se profilent…

3°section (trail de 8km) : C’est un suivi d’itinéraire sur IGN. Dans nos têtes, on part pour 1h vu le dénivelé sur la carte mais au final, on le gère bien avec une vitesse de course sur le plat d’environ 12km/h et une marche accélérée dans les côtes ce qui nous permet de boucler cette histoire en 50 min.

4°section (4 km de kayak avec au milieu une CO de 3km) : Le kayak est un aller retour avec pour commencer à contre courant. Il avait plu comme partout la semaine avant le raid, donc le jus était bien présent… il fallait longer les berges pour le minimiser. On se paye même le luxe de gratter un équipage masculin, Ophélie un vrai moteur devant. On croise quelques équipages sur le retour avec des têtes connues (Azimut 72, les amis de Steph…) Intéressant, on ne doit pas être trop loin de la tête de course ??? On accoste pour partir faire la CO (2 cartes une chacun sympa) on décide de partir au fond de la carte pour reprendre le max de balises sur le retour. Bonne option, je pense, car ça nous a permis de monter le dénivelé tranquillement dans le lit d’un ruisseau et ensuite de dérouler sur le retour. On est prêt à prendre un kayak et qui débarque ? Alis et Mike. Echange de bons procédé on récupère leur kayak et gilets et eux quelques conseils pour la CO. Ils sont encore en forme et le sourire sur le visage. Snif c’est la dernière fois qu’on les verra avant l’arrivée… Bon courage à eux !

Alis et Mike

5°section ( Run and Bike de 9 km) : Ophélie : « Après engloutissage de bananes et d’un grand verre d’eau pour Ophélie (Vadim doit sûrement avoir des réserves cachées quelque part… mais où ??) »  On enchaine avec un suivi d’itinéraire, au premier abord le même que le trail précédent , en effet il faut qu’on retourne chercher notre premier VTT. Mais petit détail : sur la fin du parcours une option nous est proposée, une patate de 800 m où personne ne veut du VTT. Allez, je fais mon galant, je le prends. Purée que c’est dur ! Mais la récompense est au sommet : la balise. On finit en déroulant vers notre deuxième VTT. On nous annonce qu’on est premier mixte et même 10ième au scratch. Avec Ophélie, on ne traine pas en chemin !!!

6°section (6km de VTT avec traçage) : Ouf une seule balise à tracer, une formalité dans 30 secondes on est parti ? Et bien petit voir gros bug, on trace la balise limite hors carte. Pas bon cette histoire. 2 ou 3 équipes sont avec nous et ont le même PB ??? Finalement, la définition étant « ruine » et que l’on devine une indication « moulin » sur la carte à la limite où on a tracé la balise, on ne va pas pinailler. On se dit c’est là et GO !!! Je cherche un parcours pour éviter le dénivelé POSITIF, puis on arrive sur le lieu de la balise et là 2 puis 3 puis 4 équipes déjà jardinent… Mais elle est où cette ruine ? 2 équipes dont Azimut 72 (les 2 Willys) décident d’avancer et on les entend 200 m plus loin « elle est là !! ». YES, on la pointe et direction une CO en parallèle. Mais avant, la deuxième grosse patate de la journée… encore environ 1km à pousser le VTT mais là désolé, un chacun !

7°section (CO au 1/3000 12 postes) : On nous donne une carte A et une carte B, la même avec les mêmes postes mais dans un ordre imposé différent, donc chacun sa m…… Les 2 Willys sont là et nous proposent de partir 2 par 2. OK pas de Pb même sympa. Je pars avec Willy B. et là il nous a fallu 2 balises pour se mettre dans la carte. Echelle au 1/3000, t’as vite fait de laisser la balise derrière toi. Carte sympa, quelques postes techniques et végétation parfois récalcitrante. On arrive les premiers et on a le temps de préparer la section suivante avec VTT sur IGN et traçage de 4 postes, pas de stress donc  nickel les balises sont pile poil au bon endroit… à vérifier sur le terrain ? Ophélie déboule avec l’autre Willy et enfourche son destrier avec le sourire !

8° Section (VTT’O 6 km) : On continue avec les Willys, pas de Pb sur cette section à part la troisième patate de la journée encore une histoire de 1km à pousser le vélo. Sur les 500 premiers mètres je pousse les 2 mais sur la fin Ophélie récupère son jouet. On arrive sur une section neutralisée.

9° section (tir à l’arc et descente en rappel) :   Première étape au tir à l’arc, résultat moyen pour tous les deux : on récupère un bonus de 7 minutes sur 18 possibles, peut mieux faire. Deuxième étape, direction des falaises fortes accueillantes et après une petite grimpette sur un single nous voilà perchés au sommet d’une paroi d’environ 30m. Ophélie demande «  Vous gérez la descente ou c’est nous ? » l’organisateur  «  C’est vous !! » Petit rictus d’Ophélie nerveux ou de joie ??? Au final, on s’éclate bien dans cette descente.

10° section (4 km de VTT avec spéciale !) : Sympa le début, petite ballade de 3 km sur du plat le long de la rivière et tout d’un coup une balise qui lance un chrono jusqu’à la suivante… Allez zou tout à fond et on ne lâche rien ? Pas tout à fait, la 4ième patate de la journée est devant nous donc pieds à terre et poussage de VTT. Je me retourne et propose à Ophélie de pousser le sien. Elle ne dit pas NON et c’est parti pour 15 minutes de grimpette avec tout ce qu’il faut : boue, cailloux, orientation (plus de chemins sur le terrain que sur la carte). Arrivés en haut, on pointe la deuxième balise. On fait 11ième sur la montée et bravo à nos compères Willys d’Azimut 72 qui gagnent cette section en  explosant  le chrono en 12 minutes !!!

11°section ( 2km CO  azimut distance) : RAS, moi à l’azimut et Ophélie à la distance, les balises s’enfilent comme des perles.

12° section (16 km de VTT en road book) : C’est la dernière, un road book très précis qui peut se faire sans compteur mais on assure en prenant les distances cependant. Quoi d’original dans cette section ? Et bien encore 2 belles patates normandes, histoire de nous achever et de penser aux directeurs de course mais aussi quelques belles descentes où on s e régale. Et voilà l’arche d’arrivée qu’on franchit avec toujours nos compagnons : les 2 Willys.

Il est 17h10 et après 9h12 de course, on franchit la ligne en 8ième position au scratch et 1ière équipe mixte.  On n’a plus qu’à attendre nos compères,  Alis et Mike qui franchiront la ligne en 5ième position mixte (super pour le classement au challenge national) en étant allés au bout d’eux-mêmes aussi bien sportivement que psychologiquement avec pas loin de 11 h d’efforts : BRAVO à eux !

La Suisse Normande : un raid physique dans un superbe cadre où on s’est régalé avec Ophélie qui a épaté tous les bénévoles et commissaires.

Prochaine étape pour le challenge national : Raid Oxygène dans la  Creuse pour Ophélie, Mike et Vadim le WE du 7 et 8 juillet.

Vadim

Partager cet article
Repost0
23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 22:13

Vous voulez revivre notre aventure, suivez le lien:

Raid des Dentelles 2012 Finale du Challenge du GNRM 14 – 15 avril 2012

Partager cet article
Repost0
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 13:35

Petit compte-rendu de l’Advent’hure Flying par la féminine du binôme Sud Loire Raid Aventure

Samedi 7 Avril matin. Météo France m’indique « ressenti -2°C » pour la nuit de samedi à dimanche à Niort. J’emballe une couverture vite fait et rajoute une polaire dans le sac déjà bourré. Topo : sur les conseils (avisés !) de Fred, j’ai pris 3 tenues de rechange, épuisé mon stock de t-shirt techniques, embarqué toutes les barres énergétiques et pâtes de fruits disponibles dans l’armoire de la cuisine et même embarqué mon coupe-vent fragile mais top, qui m’a couté un bras la semaine dernière à Endurance Shop. Tant pis pour les ronces sur les CO,  je ne vais pas faire ma chochotte, j’ai la chance de courir avec Vadim, faut que je sois au top. Tu sais, c’est le mec qui termine les CO avec Jérôme 30 minutes à l’avance… et « même pas fatigué » !

9h30, ça y est, Vadim arrive et embarque ma maison dans sa Citroën. Les VTT bien arrimés derrière, on se lance sur le chemin de Bessines. Le GPS travaille bien et on arrive avec 2h d’avance sur le lieu du départ. On lance les tentes sur la pelouse, Vadim sort sa pompe automatique à brancher sur l’allume-cigare. Résultat : 2 matelas gonflés en 10 minutes. Je capte quelques regards envieux autour de nous. Bien équipés, on avance mieux, hein ?

Vite, on récupère le sachet de bienvenue et on épluche le descriptif du WE tout en descendant notre déjeuner. Mini-trail, VTT’O, Bike and Run, CO diverses et VTT, VTT, VTT… j’ai le coup de fourchette qui s’accélère au fur et à mesure…

On dépose les VTT sur le parc. Premier contact avec l’équipe mixte Arverne Outdoor. Les équipes mixtes se jaugent. Et, au vue des tenues sponsorisées, c’est la cour des grands ici. Je me fais toute petite dans mes ballerines. Vadim me présente aux équipes Azimut 72, tout sourire, à la Team Griffons, concentrée et aux Pays de Vie, bien sympathique; le gratin est là. Je rencontre aussi les frères Bailly, ceux que je n’avais connus que sur les lignes 1 des feuilles de classement CO… waouw.

photo_1.jpg

13h30, Vadim et moi arrivons sur la ligne de départ. Tout commence par un mini-trail de 3km sous le soleil. Les bombes partent devant. On se cale sur les Pays de Vie 4 et on les retrouve à nouveau dans la première portion VTT’O de 14km, jusqu’à ce que Vadim me lance « Vas-y, suce leurs roues ! » en montrant du doigt une ligne de VTTiste lancés dans la descente. Rire de la néophite puis j’active mes quadriceps pour retrouver les roues des frères Bailly plus loin. Coup d’œil au compteur : pointe à 40km/h. Est-ce qu’on tente un raccourci par les champs tout juste labourés ? Euh non, on se résigne à passer par la route comme tout le monde et à arriver plutôt bien à la première CO. On est noyé dans le peloton d’orienteur, nickel, on en profite.

photo_2.jpgphoto_3.jpg

Je suis Vadim au son car ça fourmille de partout dans la forêt. On repart sur nos bécanes, après avoir tracé 2 balises optionnelles. Quelques grimpées, où je suis finalement contente d’avoir la laisse. On dépasse en bombe des équipes masculines « Hé Vadim, on peut s’accrocher aussi ? ». On arrive au château dans les premiers, où je laisse aux soins de Vadim de nous faire des points au tir à l’arc. Gagné ! Il tue sauvagement 3 animaux, dont un sanglier.

C’est parti pour une course d’orientation sur parchemin échelle 1/400 (une course aux œufs dans le jardin de Grand-mère, hein ?) dans le château. On joue avec les 3 étages du château, tout en ayant une seule vue du dessus de la bâtisse. Mon passé sans boussole-pouce remonte à la surface et je prends la carte. Les escaliers sont étroits et il faut rentrer le ventre pour passer à plusieurs. Les mecs ne sont pas forcément courtois et je pousse pour nous faire de la place. On gère plutôt pas mal, suivi de près par l’équipe mixte Polytechnique 1. Aïe, on doit quitter le château par le haut avec une tyrolienne géante et une descente en rappel. En voyant que les murs sont bien bien verticaux (ils construisaient déjà bien à l’époque !), je me poste à la tyrolienne. Vadim va descendre en rappel le long de la paroi pendant ce temps. Petit coup d’adrénaline quand l’assureur me lâche dans le vide mais c’est magnifique et magique.

photo_4.jpg

Séance rêve fini, on enchaine avec une CO cadastre, raccourcie grâce aux performances de Vadim au tir à l’arc. Nickel, c’est parti pour 8km de Bike and Run avec quelques balises à récupérer sur le parcours. J’ai toujours mes jambes ouf donc on avance. 2 équipes masculines nous rattrapent mais ils semblent ramer un peu en orientation… On repart en VTT pour rejoindre la zone de CO en parallèle. Chacun part pour 25 minutes et 12 balises. Je fais une pause pipi et zappe la moitié des informations que la commissaire donne à Vadim. Résultat, je perds 5 minutes à chercher une balise tissu avant de me rendre compte que c’est des boitiers fixes qu’il faut trouver… zut zut zut. Je laisse une balise (on perd 15 minutes), tandis que Vadim, fidèle à ses habitudes, arrive avec 10 minutes d’avance (sans montre, en plus). On enchaine la dernière section VTT, seuls, personne à l’horizon, même si on cherche nos collègues Polytechnique 1. On roule vite sur les chemins de halage, je colle la roue de Vadim puis on termine avec un franchissement de rivière par bateau (avec embarquement des VTT à bord).

Un premier classement sort à 20h, on est 13ème et 2ème mixte, derrière Arverne Outdoor. Yes. Il nous reste 2h avant de commencer la course d’orientation de nuit. On a le temps de se changer et d’avaler une bonne soupe aux vermicelles préparée par l’organisation. Il commence à faire frais. Pendant la pause soupe, on rencontre la championne du monde de VTT’O (Gaëlle) de l’équipe mixte Arverne Outdoor…

22h, on fait la queue pour récupérer la carte IOF. J’ai la frontale de Jérôme bien vissée sur le crâne.

photo_5.jpg

C’est parti pour 2h10 de course dans le marais poitevin. Début de course super, Vadim régule la vitesse pour que j’arrive à suivre, j’ai les cuisses fatiguées. « Tu préfères courir 1 km ou nager ? » Euh, nager ça me va bien finalement. Vadim nous mène entre canaux vaseux et orties géantes. Ça picote sévère et le tracker GPS embarqué pour qu’on nous repère fait plusieurs vols pour éviter l’eau. L’eau n’est pas très chaude mais ça rend les jambes légères. Je retrouve la parole. Ça va mieux. On termine 1 minutes plus tard que les Arverne outdoor, qui eux avaient choisi la course plutôt que l’eau. Maintenant, direction douche puis dodo avec boule quiès. Tout le campement rêve des champs d’orties traversées et le sommeil est entrecoupé de pauses grattage de cuisses.

6h00 lever. J’enfile la 3ème tenue, restée bien au sec dans la Citroën. Petit déjeuner dans la salle commune, bien calme ce matin. Tout le monde se concentre déjà pour la prochaine portion canoë, qui va déterminer toute la course. A 8h, on part pour 2 km de trail pour étirer le peloton. Les équipes inscrites au Tit’Adventure nous ont rejoint ce matin. Un road book VTT puis on rejoint à toute vitesse le site du canoë. C’est la partie déterminante, Ophélie faut que t’envoie du sang au bras. Vadim fait le barreur, la carte étanche bien calée sur les cuisses. 1h30 pour 22 balises, on ne chôme pas mais on a quand même le temps d’apercevoir un chevreuil qui traverse le canal à 30 mètres de nous. Vadim débarque pour les balises éloignées et je l’attends, accroché aux branches d’arbres. Petite boulette d’Ophélie, dans un moment d’absence comme à chaque merdouille, qui s’éloigne tranquillement du croisement au lieu d’attendre Vadim sur place. Pour les balises proches du bord, c’est moi qui débarque, sans oublier de me cogner le genou au canoë et de faire un petit plongeon inutile dans l’eau vaseuse. Les blessures de guerre, c’est séduisant aussi chez une femme ? Je pense au cours de canoë, cale bien mes pieds et gaine pour envoyer toute l’énergie. Vadim doit cravacher aussi derrière, si bien qu’on termine avec toutes les balises et 2 minutes d’avance. Les équipes masculines n’ont pas l’air d’avoir aussi bien réussi mais nos adversaires mixtes s’en sortent bien aussi. Zut. Viens l’épreuve carabine pour Vadim, qui commence par donner des points à l’équipe d’à côté en visant dans leurs cibles. Sympathique le Vadim, hein ? Heureusement, on gagne tout de même 21 minutes sur 30 possibles. On chope qq morceaux de bananes vite fait et hop c’est parti pour la CO photo. Bon enchainement, on gère. En repartant en VTT, je remarque Polytechnique 1 qui termine sa CO. Waouw, on les a largués ! Et Arverne ? Disparus ! Après des nombreux allers-retour dans le marais pour chercher les balises (qui valent une bonne baignade à Vadim), on est les premiers mixtes arrivés sous l’arche de la fin. Le petit espoir nait…

A 14h, les résultats sortent. On est 3ème mixte. Ben zut, qu’est-ce qu’on a raté ?? La balise 6 sur la CO photo, celle cachée sous le pouce de Vadim. 1 partout. On perd 30 minutes. On est 17 minutes après Arverne Outdoor, les 1ers mixtes.

Bilan du Flying : Super entente et super résultat pour une première expérience ! C’est un plaisir de courir avec toi, Vadim ! Merci !

Ophélie

Partager cet article
Repost0
5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 21:57

Samedi 31/03, nous (Pépère, Jérôme, Michaël et Vadim) sommes au RDV à 5h30 devant chez Jérôme direction St Roch dans le 37 pour un petit  90km en VTT et CAP.

La route se fait dans une ambiance chaleureuse dans la Laguna au climat équatorial de Jérôme alors que la température extérieure descend au fur et à mesure que les Kilomètres défilent : à l’arrivée un petit 3°C saisissant !!!

Récupération des consignes auprès des organisateurs, avec comme prologue un VTT trial qui promet quelques chutes ??? Petit  tour sur les équipes engagées, 25 seulement mais joli plateau tous les teams de l’ouest sont présentes ( Azimut 72, les Griffons, Chantonnay, Les Broons, Atras etc…).

photo 22

8h départ pour Michaël et Jérôme pour le VTT trail : un superbe sans faute des deux acrobates et on peut partir à la recherche des balises dans la pampa. Une première CO suivi d’un road book se passe sans problème pour arrivée à une CO au score d’une heure :

-          On part tous les 4 en enfilant les balises tranquillement quand soudain un pliage de carte malencontreux de Vadim nous fait rater la balise 219… Jérôme s’en aperçoit et beurk demi-tour pour aller la chercher : bilan des courses, 5 minutes de perdues. Elles auront leur importance.

-          On continue la CO avec quelques originalités : natation pour Pépère et Michaël, passage de 4 cochons (nous) sur 20 mètres à 4 pattes dans une végétation accueillante, visite d’un parc d’un château hors carte etc…

-          Pour finir on finit la CO en laissant une balise et avec un dépassement de temps.

On repart en VTT, avec Pépère en tête mais une guêpe en a décidé autrement : Tiens l’ancien une petite piqûre entre les deux yeux ça te fait quoi ???? AIE AIE AIE ça pique et j’en perds mes lunettes. L’infirmière Jérôme arrive et s’occupe de notre Pépère qui repart à fond…. Mais pas pour longtemps, et oui c’était pas son jour… Au détour d’un virage, bing patatra sa tige de selle casse nette sans faire de dégât aux bijoux de famille : le raid s’arrête là pour lui !!!

 

photo 1

On continue à 3 avec un objectif prioritaire : la prépa de cet hiver pour la finale du 14/04 et 15/04 a-t-elle été efficace ? Et bien globalement oui, on a avalé nos 80 kms de VTTS en trouvant la ressource de quelques relances en fin de raid, durant les COs les jambes ont réussi à gambader donc nous  gardons le moral et attendons avec impatience cette grande balade dans le Lubéron avec le Mont Ventoux en guest star.

Pour finir sur le TTE, nous finissons 9ième et 10ième avec évidemment une petite pointe de regret : Ah !!! Si Vadim avait plié sa carte correctement ???

Nos prochains objectifs sont :

-          Pour Vadim le Flying aventure avec Ophélie le WE du 7/04 et 8/04 étape du challenge national des raids  2012 ( http://flyingaventhure.wordpress.com/ ).

 

-          Pour Jérôme, Michaël et Vadim la finale des raids 2011 le WE du 14/04 et 15/04 http://400teamraid.fr/default.aspx

photo-4-copie-1.JPG

Partager cet article
Repost0
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 22:10

Les filles, raides après les Mines…ou le récit des Amazones Sud Loire
Dimanche 1er Avril, lever à 5h rue Emilienne Leroux. Pas une blague, mais une réelle motivation pour aller montrer ce dont des filles sont capables sur un raid de 90km. Le réveil est difficile. Après un bon petit déjeuner en silence (pour ne pas réveiller la marmotte mâle qui dort encore), je remplie mon camel : vu qu’il va faire beau et chaud, je me rappelle des conseils du « père Vadim » (dixit Pascale), « Quand il fait chaud, divise par 2 la quantité de poudre énergétique », ok ok j’applique le conseil. Pif pouf voilà, tout est prêt, plus qu’à chercher le casque VTT dans le local à vélo. Aïe 1er problème de la journée, la serrure est grippée et il est 6h !!!! Je m’acharne sur la serrure en pestant comme un mulet, sans faire gaffe aux voisins du rez de chaussée. Ouf, ça s’ouvre et je récupère mon casque, tout boueux encore de la Bekanaboug… Bravo, ça va faire classe.
Je retrouve Nébila 10 minutes plus tard, en shorty sous 7°C. Aglagla. Cyril et Benoit arrive dans le beau break confortable de la famille Huguet. Nébila prend place derrière Cyril et je me retrouve derrière Benoit, me prenant des coups de peluches girafe, éléphant ou lion dans la tronche pendant tout le trajet. Ouf il y a un scratch pour éloigner le dangereux pendule « animaux de la savane »…
Une fois arrivés au départ (1h d’avance, merci Michelin), je retrouve les raideurs SLRA et surtout mes coéquipières de choc, Karen, Pascale et Sylvie. Les Amazones Sud Loire sont au complet ! On part chercher nos dossards et là, HIC, il nous manque les certificats médicaux ! Le sang de Sylvie bouillonne, mais l’organisatrice grincheuse ne veut rien entendre. Heureusement Pascale est là pour calmer le jeu : les licences de quelques unes suffiront pour nous permettre de prendre le départ.
8h55 : je me prépare pour la CO aux scores, qui démarre dans 5 minutes. J’ai perdu mes coéquipières. Je panique, tout en cherchant ma boussole-pouce et en remarquant au passage que les Passion Nantes sont au taquet à côté de moi. Je cherche les filles des yeux et je vois au loin Sylvie et Pascale enfiler leurs gilets pour le canoë. J’ai perdu Karen. 9h00, grand coup de musique dans les oreilles (signal du départ), je récupère la carte, commence à surligner mon parcours, Karen arrive en courant « JE SUIE LA ! » (elle m’a avoué après la remise des prix qu’elle était en train de terminer son café…). Ouf, nous voilà partie, carte en main, dans la forêt. 1h et 45 sec plus tard (zut, on perds 10pts), Karen et moi, en sueur, retrouvons Sylvie et Pascale, trempées. Vite vite, on récupère notre carte VTT dans la cohue, on récupère le doigt et hop, sous la houlette de Sylvie l’orienteuse du tonnerre, on pédale vers notre première balise. Superbe parcours sous le soleil, Pascale nous fait le GPS option voix féminine sensuelle « vous avez fait… 14 km. Il ne vous reste plus que… 54 km ». On double quelques groupes de mecs et j’en profite pour frimer avec mon nouveau VTT…
30km plus tard, on arrive à la nouvelle épreuve en binôme sur le site des Mines : Sylvie et moi partons sur la CO « Sprint » tandis que Karen et Pascale vont jouer aux archers. Petite hésitation au départ, puis nous voilà parties à escalader les montagnes de gravats gris bleutées à la recherche de lampions orange. Balise 62, il faut monter au sommet de la montagne, gloups. Je pense au trail des Templiers, et me dis « Pauvre Ophélie, qu’est ce que t’avais en tête le jour où tu t’es inscrite ? », ce sera plus de dénivelé et plus de soleil… Après le bip, on redescend sur les fesses de l’autre côté de la montagne. Un mec resté en haut de la butte nous crie « Ben ça se voit qui c’est qui fait la lessive à la maison ! ». Ouais ben y a Omo, alors aucun souci !
Fin de CO, jambes en compote, les filles nous rejoignent et on repart chercher nos VTT pour la dernière et longue section. Bibi, contente d’avoir fini la CO et guidée à fond par Karen et Pascale sur
le chemin du retour, en oublie la balise 67 (à 2 mètres du chemin, mais planquée). Demi-tour en ronchonnant.
La dernière section VTT s’est très bien passée. Les Amazones Sud Loire, motivées et maintenant un bon rythme, même dans les montées caillouteuses (merci à mes pneus). On laisse qq mecs essoufflés derrière, ils sont verts (sous le rouge). On retrouve dans les 5 derniers kilomètres les Fées Sud Loire, qui aident Marie (leur nouvelle motivée, au pied levée, venant du club d’athlétisme de Fred, remplaçante d’Alis) à traverser un cour d’eau. On fait une pause pour les aider et hop on repart à toute berzingue sur le sentier du bord du lac. Pascale, devant, nous dégage le chemin des promeneurs endimanchés avec ses « Poussez-vous ! »… scène comique.
L’aventure se termine après ça. Une bonne douche froide plus tard (Marie et Rom vous confirmeront), les Amazones Sud Loire monte sur … l’herbe et gagne le premier prix féminine : un super appareil à raclette-crêpe-grill à se partager en 4 (on aurait pu avoir de la vaisselle d’après l’organisateur…) et des serviettes ! Un grand merci à mes coéquipières, motivées et toujours à fond !

Ophélie

Partager cet article
Repost0
7 février 2012 2 07 /02 /février /2012 21:31

Dimanche 5/02/2012, RDV aux Sorinières à 7h pour 22 raideuses et eurs direction la forêt de Mervent pour une CO aux scores de 2h30…

 Petit aléas : durant la nuit tout le grand ouest de la France se réveille sous 5 à 10 cm de neige.

Et voilà que les SMS pleuvent sur les portables des membres du SLRA avec des déclarations de forfait (on est mieux sous la couette ! le patinage artistique en Volvo trop dangereux etc…) mais finalement on se retrouve 15 esquimaux au RDV donc pas de marche arrière direction l’autoroute à la vitesse d’un traineau : 2h30 de route plus tard nous voilà arrivés dans la forêt blanche avec une quarantaine de balises camouflées qui nous attendent et l’organisation des Echappées de Mélusine avec le sourire malgré évidemment la présence que de 20 équipes sur 200 annoncées.

IMG 1150

 

On s’équipe pour aller se balader puis c’est parti IMG_1156.JPG

 direction la balise 22 avec Jéjé : Yes ! les balises sont bien là. Même pas froid donc vite fait bien fait direction la balise 3 OULALA grosse boulette de notre part on se fait un bon 180° en arrivant sur un chemin, Mike et Grand–Cyril en profitent pour se faire la belle… RDV plus tard !

 

 

 

 

Le reste de la CO se passe bien avec des options sympas dans du gros vert foncé mais la végétation à cette époque est docile, puis des suivies de limites de végétations au lieu de prendre les chemins classiques, de jolis azimuts dans la poudreuse à faire notre trace et évidemment les pistes noires de Mervent qui font mal aux cuisses !!!

On rentre dans les temps en 2h28 avec 5 balises laissées sur le terrain volontairement (en toute honnêteté mal aux jambes à courir dans la blanche) et une autre qu’on a raté…Sniff elle valait 40 points.

Et maintenant place aux acteurs du SLRA :

IMG 1192-copie-2IMG 1201-copie-1

IMG 1205-copie-1IMG 1213

photo 4

IMG 1225

Euh si vous avez bien compté il n’y a que 13 acteurs or on était 15 au départ…ils manquent qui ???

Et bien nos chères Alis et Frédérique qui ont rencontré parait-il des chamois, des ours polaires etc…qui les ont obligés à faire quelques détours. Mais comme d’hab elles sont rentrées à bon port avec le sourire : BRAVO !!!

IMG 1235

Tout le monde étant là avec des souvenirs plein la tête, on décide de rentrer tranquillou vers le soleil et la tiédeur nantaise. Dans le rôle du chasse-neige, la Volvo de Vinz qui se permet cependant  un excès de zèle à la façon Surya Bonaly en évitant panneau, fossés etc… un seul mot : RESPECT ( il parait que personne n’a eu peur !!!)

Et pour finir un grand merci aux bénévoles des échappées de Mélusine , RDV au mois de juin !!!

IMG 1250

 

 


Partager cet article
Repost0
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 21:15

BONNE ANNEE 2012

 

Tous les membres de SLRA vous souhaitent une bonne année.

Je reprendrai les mots d'un ami (François):

"A l'heure où certains nous prédisent de la sueur et des larmes pour la nouvelle année, nous vous  souhaitons de bien transpirer et des larmes de joie, quand vous franchirez vos lignes d'arrivée réelles ou virtuelles, c'est le moment de donner un sens à vos rêves et à vos envies."

 

Les projets ne manquerons pas, avec notament l'organisation de la seconde édition de notre Run & Bike.

Cette épreuve fait partie du premier challenge UFOLEP de Loire Atlantique:

logo-UFOLEP-44-CRB-copie-1.jpgRun & Bike de Saint Nazaire 22 Janvier 2012 / Organisé par

Saint Nazaire Raid Evasion

Run & Bike de Saint Brévin 29 Janvier 2012 / Organisé par

Saint Nazaire Raid Evasion

Run & Bike de Saint Herblain 25 Mars 2012 / Organisé par

Saint Herblain Triathlon

Run & Bike des Sorinières 10 Juin 2012 / Organisé par

Sud Loire Raid Aventure

Run & Bike de Frossay 13 Octobre 2012 / Organisé par

Quai Vert et UFOLEP 44

 

 

 

SLRA

Partager cet article
Repost0
25 décembre 2011 7 25 /12 /décembre /2011 20:23

Après le « jour le plus long », voici la nuit la plus longue... Acteurs principaux : Juju, Vadim, Rom, Mika, Titi et Ben. Avec une grosse pensée pour Flo blessé de dernière minute. Voici les coulisses du tournage :

17h00 départ du local avec Juju, Vadim, Rom, Mika, Titi et moi même, direction Azay le Rideau (37).

19h30 Plat de Pates dans un resto avec en fond sonore un petit morceau d’ERA, le même que l’an passé !!!!. Les 2 novices (Titi et moi) se posent l’ultime question « qu’est ce qu’on fait la ? » 10h de course entre 50 et 60 kms de course !!! Mais bon on adore ces challenge alors let’s go !!!

21h30 derniers préparatifs météo annoncée : Temps sec entre 0 et 3°c ça rassure Juju.

 mega1mega2mega3

22h00 C’est parti, après un prologue de CO urbaine, 10h de course en forêt. Vadim et Juju prennent le large. Après avoir jardiné sur la 2ème balise (c’est la mise en route qui est longue !) nous les enchainons par le sud. Mika et Rom orientent (les rois des azimute), Titi et moi pointons.

mega4

1h30 Ravito : Rom ayant prévu le jambon, les organisateurs le feu, nous prenons 10’ pour déguster un jambon grillé... AMBIANCE GARANTIE. C’est reparti direction la carte 3, et la c’est le drame ! Impossible de trouver la 1ere balise de la carte, nous sommes bloqué par un grillage, direction plein sud, encore un grillage, plein nord toujours un grillage !!! Assez perdu de temps on laisse tomber la balise ! Encore 2 balises sur cette carte, c’est la que l’on rencontre Vadim et Juju. Il nous on reconnu grâce à Titi et son éclairage atypique ! On fait tous retour mais pas sur les mêmes balises, on se retrouve à l’arrivée ! Nous poursuivons notre chasse à la balise tout roule entre azimute et piste sans oublier quelques galipettes de Rom dans les ronciers.

04h00 ON EST PERDU !!! On est où ??? Pas un pour rattraper l’autre. On fait le point, on oriente la carte et on repart.

Grosse distance entre les 2 dernières balises, le soleil pointe le bout de son nez, 8h00 retour à la case départ, avec 46 balises sur 61 possible, on retrouve Juju et Vadim qui ont terminé vers 6h30 avec 51 balises

Bilan : 1 3ème pour Vadim et Juju, 22 et 23ème pour nous. Une supère expérience pour une 1ère course de plus de 4h A REFAIRE !!!!

Retour sur NANTES, nous perdons en premier Rom puis Titi, Juju lutte mais Mika le tient éveillé puis je perd tout le monde !!! Grand moment de solitude....

Benoît

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 21:39

Samedi 10 décembre, le rendez-vous était donné à 11h chez notre partenaire « Inter Caves », 23 rue de Nantes aux Sorinières.

Olivier Laporte souhaitait récompenser (selon la mode rugbystique) la meilleure équipe de la saison ou la plus méritante et récompenser l'équipe ou la personne qui a fait la bourde la plus belle de la saison.

Une quinzaine de membres étaient disponibles pour répondre à son invitation.

Après un petit discourt de Jérôme pour évoquer le soutien apporté par Olivier à notre association depuis 1 an, c'est avec beaucoup de fierté que l'équipe la plus méritante de l'année a été récompensée.

Romuald, Thierry, Michaël, Julien et Anthony ont reçu une belle récompense de la part d'Olivier, chacun une bouteille de bon vin (à consommer avec modération) pour leur victoire au challenge UFOLEP des Pays de la Loire après 6 raids.

100 2029 100 2032

Ce sera Jérôme qui sera retenu pour ces déboires lors des derniers raids (soucis digestif) avec un tire bouchon offert pour lui permettre de se débarrasser plus facilement de ce qui lui bouche le conduit.

 

Nous avons terminée cette matinée autour d'une dégustation très agréable.

 

Merci à Olivier pour son accueil et son soutien pour la saison passée et la saison à venir.

100 2036

Partager cet article
Repost0