Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 août 2015 7 23 /08 /août /2015 19:09

Au cours du mois de janvier 2015, je reçois un mail des Petits Suisses Normands (Sophie, Fred et Tibo) me proposant de participer à une manche de l’AR-Euroseries :

The Beast of Ballyhoura (28 July - 3 August) un raid de 72 h en Irlande par équipe de 4 dont une fille (pour nous ce sera l’inusable Sophie aussi bien dans son débit de parolesss que dans son endurance physique : CHAPEAU).

Je réfléchis 30 secondes, histoire de mettre au courant les copines et copains du SLRA si ça les branche aussi ce genre d’aventure, et je dis : GO c’est reparti pour un jouli challenge.

Mais Fred étant pris par d’autres balades est contraint de ne pas venir avec nous, je pense aussitôt à Willy d’Azimut 72 avec qui j’avais fait l’Aveyronnaise en 2013 (60h) : un coéquipier qui a toujours la banane (même pas sèchée) et qui est capable de vous sortir une belle connerie même quand tout va mal : c’est bon pour le moral ce profil !).

La proposition est validée par Sophie et Tibo : Yes l’équipe est faite… Maintenant ce n’est plus qu’une histoire de matos, organisation voyage, prépa physique, un peu de sous et de la bonne humeur pour mener à bien cette aventure…

Balade Irlandaise du 26/07 au 5/08 en compagnie de Sophie, Tibo et Willy

Je vous laisse découvrir notre aventure grâce au CR de Tibo :

http://petitssuissesnormands.jeblog.fr/

 

Un petit mot sur notre jeune capitaine Tibo : il a assuré l’ensemble de l’orientation durant les 68h avec toujours rigueur et précision. Quand il avait un doute (rarement), on se concertait pour valider ou changer l’option ce qui est TOP pour la confiance générale de l’équipe.

Un vrai Sherpa a transporté des litres et des litres d’eau qu’on n’a parfois même pas réussi à finir, à la différence des bières dans les pubs lors de la récup !! Evidemment, une condition et une endurance physique qui lui permet de repartir dans ce genre d’aventure : BRAVO !!!

 

Merci à mes coéquipiers de m’avoir fait confiance pour la logistique et la gestion de la course (un petit regret : on aurait peut-être du se diriger vers les balises 40 et 41 après le jardinage généralisé de la 39 mais en toute honnêteté je ne pensais pas que l’équipe avait autant de capacités d’endurance physique à ce moment là…).

Merci à  Marion qui a donné des nouvelles sur le site d’EndorphinMag à tous les gens qui nous ont suivis derrière leur écran (amies, amis, Chloé, Clément et Agnès).

 

Vadim prêt à repartir pour d’autres aventures…

Partager cet article
Repost0

commentaires